Missions de l’INPP

  • Collaborer à la promotion, à la création et à la mise en application des moyens existants ou nouveaux, nécessaires pour la qualification professionnelle de la population active de la République Démocratique du Congo ;
  • Assurer le perfectionnement, l’employabilité, l’amélioration des compétences et la promotion professionnelle des travailleurs adultes, d’apprentis dans l’emploi, la préparation professionnelle des bénéficiaires d’une culture générale de base, l’adaptation professionnelle de ceux ayant reçu une formation technique ou professionnelle de type scolaire ;
  • Tenir constamment les moyens spécifiques de formation professionnelle à la disposition des entreprises, des services publics, de groupements de petites entreprises et des organisations de producteurs individuels;
  • Faciliter la conversion de la qualification professionnelle des travailleurs devant changer de profession ou de métier et la réadaptation professionnelle des travailleurs frappés d’incapacités professionnelles ;
  • Assister les Ministères ayant l’enseignement dans leurs attributions et coopérer avec eux pour assurer l’harmonisation entre l’enseignement dispensé et les exigences quantitatives et qualitatives de l’emploi, en tenant compte des tendances du marché de l’emploi et de l’économie en vue d’assurer l’employabilité optimale de la jeunesse congolaise ;
  • Rassembler et distribuer toutes les informations utiles sur l’offre de la formation par profession ;
  • Fournir les supports techniques pour l’élaboration et l’exécution de la politique nationale en matière de formation professionnelle ;
  • Créer et maintenir la coopération entre tous les organismes s’occupant de la formation technique et professionnelle pour l’établissement et la distribution de toutes les informations utiles sur les possibilités de formation pour chaque profession ;
  • Donner son avis au Ministère ayant dans ses attributions l’Emploi et Travail sur la durée et les programmes détaillés de la formation pour chaque profession ;
  • Proposer au Ministère ayant l’emploi et le travail dans ses attributions, la liste des professions pouvant donner lieu à l’apprentissage, la prolongation de la durée d’apprentissage ;
  • Certifier les compétences et le contrôle de la qualité et de l’efficacité de la formation donnée dans les centres de formation tant publics que privés ;
  • Contrôler les épreuves de capacités professionnelles à la fin de l’apprentissage, de la formation accélérée ou du perfectionnement ;
  • Assurer la formation des formateurs dans les centres de formation des entreprises et de donner l’avis technique avant tout agrément d’un centre de formation public ou privé ;
  • Assister le Ministère ayant l’emploi et le travail dans ses attributions, dans l’élaboration de la classification générale des emplois et la monographie des métiers.