TENUE DE LA SEANCE SEMESTRIELLE TRADITIONNELLE

Publié le 02-11-2018

Il est prévu tous le six mois, deux fois par an, une rencontre sur l’état d’avancement du projet de la JICA avec l’INPP.

Afin de rendre compte de l’état d’avancement du projet au gestionnaire, il est important de passer en revue tous les résultats du projet JICA à l’INPP. Une rencontre a été organisée à cet effet le vendredi 19 octobre 2018 dans la salle SADAKO OGATA de la Direction Provinciale de Kinshasa. Le résultat zéro, Un, Deux, Trois, quatre et cinq et leurs états d’avancement ont été présentés à tour de rôle. Des séances de travail d’analyse des tâches de la Direction des Etudes; le fonds solide qui vient en appui aux stagiaires afin d’entreprendre, l’amélioration des formations en Automobile à travers une étude du marché ;3 sessions de formation théorique sur le soudage des tuyaux en acier en toutes positions ; la clôture de la 2èm phase de Formation des maitres formateurs à Kinshasa avec l’expert PADANE /CFPT Sénégal ;Appui à l’emploi et insertion professionnelle à travers l’Atelier National sur le Bureau des Conseillers en insertion professionnelle du 01 au 05 octobre ,telle est la manière dont se présentent les états d’avancement des résultats .

Trois temps forts ont ponctué cette rencontre, le mot de l’ADG de l’INPP M. Maurice TSHIKUYA KAYEMBE, le mot du représentant de la JICA M .KURIMOTO et la présentation de principaux points de modification dans le cadre logique par M .MISHIYAMA .

Dans son mot, le numéro un de l’INPP a invité l’assemblée à approuver le nouveau cadre logique, à travers des acclamations .Il a de ce fait remercié M .KURIMOTO envers qui il adresse un message « Nous voudrions une coopération qui a de l’impact ». Il a également félicité et remercié M .GAITANI Chef de projet JICA pour ses efforts consenti pour les améliorations apportées dans le groupe de travail sans oublier de saluer tous les experts de la JICA présents à cette occasion.

Prenant la parole M .KURIMOTO représentant de la JICA, félicite les réalisations du projet à l’INPP et souligne que cela est un bon exemple de la coopération Japon – RDC. Il s’est dit flatté par les travaux abattus lors des présentations, Il exhorte de ce fait toutes les parties concernées par les différentes activités de pouvoir consolider les acquis de ces activités.

Quant à M.MISHIYAMA il a fait une démonstration de quelques changements majeurs du cadre logique. D’entrée de jeu, il a expliqué que pour atteindre les différents buts, du projet JICA/INPP six activités ont été mises au point ; Il est question de faire des activités et atteindre les résultats. Les différentes activités sont reprises dans ce que l’on nomme Cadre Logique a-t-ilsouligné, Malheureusement le cadre logique avait posé problème, il a de ce fait été revisité a-t-il fait savoir, d’où l’existence actuellement d’un nouveau cadre logique, dont les modifications ont porté sur l’indicateur vérifiables relatif au but et au niveau des activités du projet a-t-il ajouté.

Signalons que les objectifs sont atteints à 80% a déclaré le Directeur Technique M. NKONGOLO

KAJA MIAKA CARINE
Chargé de communication / INPP-DG