INPP, prestataire fiable de la « formation continue » en RDC

Publié le 23-03-2018

L’Administrateur Directeur Général (ADG) de l’INPP, Maurice TSHIKUYA, a dévoilé la pertinence et les atouts que recèlent la formation professionnelle continue au cours d’une matinée d’échanges avec les chefs d’entreprises membres de la Fédération des Entreprises du Congo (FEC), vendredi 23 mars dernier au siège de cette fédération. Le thème portait sur « la formation continue, gage de rentabilité de l’entreprise ».

En cette matière, l’INPP est reconnu comme prestataire fiable, à tel enseigne que toutes les entreprises modernes considèrent cette formation à titre de moteur de l’émergence des compétences techniques novatrices pour leur productivité, compétitivité et rentabilité.

D’entrée de jeu, l’Adg de l’INPP a déclaré que la formation continue de l’INPP est celle qui tient compte des exigences du monde économique ainsi que l’évolution rapide de la technologie. Il s’agit donc, à travers des parcours professionnels au plus près des besoins des entreprises, de favoriser mobilité, le développement personnel et professionnel des salariés. C’est pour assurer la performance économique durable des entreprises. Face à l’évolution de la technologie, l’INPP a fait du développement des compétences et du capital humain, son socle pour la compétitivité et la rentabilité des entreprises.

En effet, l’Institut initie dans ce cadre des études socioéconomiques, en passant par l’analyse des besoins en formation, la mise en œuvre de la formation, l’évaluation, la certification des compétences jusqu’à l’accompagnement vers l’emploi et l’entrepreneuriat. Ses atouts reposent également sur la formation des formateurs en plusieurs domaines, au Japon, au Sénégal et ici au pays. Il organise des nouvelles formations en Energies renouvelables (Energie solaire ou photovoltaïque), les Automates programmables, les Hydropneumatiques, Soudages en TIG-MAG…

Les travaux de réfection et d’équipement des centres de formation de l’INPP à travers le pays viennent consolider sa stratégie pour assurer une formation continue adaptée. Certains centres ont déjà été construits et équipés et d’autres en cours, grâce aux appuis de l’Agence Japonaise de Coopération Internationale (JICA) et Agence Française de Développement (AFD).

Les entreprises devraient être encouragées à la formation continue et être convaincues qu’en accordant une attention toute particulière à l’accroissement et à l’actualisation des compétences des salariés que nous saurions relever ensemble les défis majeurs qui nous attendent.